Depuis quelques jours, le monde du showbiz ivoirien est secoué par une affaire qui dérange. Un beau matin, Affou Kéita s’est levée et a placé son téléphone –portable devant elle. Elle avait un compte à régler avec une de ses collègues. Elle devait forcément déverser sur elle sa colère.  Et sans crier gare, elle s’est mise à invectiver Aïcha Koné avec des mots crus, sans retenue. Aïcha Koné !? Celle qu’elle a toujours considérée comme sa mère !? impensable ! 

Elle a même menacé celle qu’elle appelait affectueusement ‘’ma maman’’ en ces termes.  « Si tu recommences encore et que je parle, tu vas courir pour aller te refugier en Guinée ». La faute d’Aïcha Koné ? Avoir demandé la clémence du président de la République face aux dérives du cyberactiviste Peter 007, qui a été arrêté, il y a quelques semaines de cela. 

Ce qui choque tout le monde dans cette affaire, ce ne sont pas les injures proférées à l’encontre d’Aïcha Koné, mais c’est le fait qu’Affou Kéita n’ait pas tenu compte des liens qui les unissent, une amitié vieille d’une quarantaine d’années. Elle n’a pas tenu compte du fait que sa mère Coumba est la meilleure amie dans la vie d’Aïcha Koné. Elle a mis de côté l’amour qu’elle avait (?) pour celle qu’elle appelait ‘’ ma maman ‘’, celle qui lui a permis de monter sur  une scène  pour la première fois.

Question : si tout le monde est unanime que Peter 007 a fauté et qu’il a  outrepassé ses droits,  Aïcha Koné n’a-t-elle pas le droit de démander la clémence du chef de l’Etat tel que l’ont fait de nombreuses personnes ? Quelle a été l’injure proférée par Aïcha Koné à l’endroit du chef de l’Etat ?  Ou bien y aurait-il un problème particulier entre Affou Kéita et Aicha Koné que nous ignorons ? 

L’on se souvient qu’il y a quelques mois, nous n’avons pas hésité à fustiger l’attitude de l’auteure de ‘’Adouma’’ quant elle a sorti un single pour louer les mérites du Colonel Assimi Goïta alors que 49 de nos  soldats sont détenus au Mali et que les rapports entre les deux pays sont au plus mal.

Autant nous fustigeons le comportement d’Aicha Koné sur ce fait, autant nous dénonçons le manque de respect d’Affou Kéita envers celle qu’elle a toujours prise pour sa  ‘’maman’’. Comme nous le constatons, hélas, le respect n’est  plus de ce monde. Mais ce qui est le  plus déplorable, c’est qu’une personne de l’âge d’Affou Kéita decsende dans la  poubelle, comme  une gamine.